Comment obtenir des sponsors ? Les 5 erreurs à éviter

Faire sponsoriser votre événement est une entreprise difficile mais qui peut être couronnée de succès si vous savez de quelle manière vous y prendre. Pour commencer, voici les pièges à éviter.

  1. Faire du sponsoring la condition de votre succès

Le sponsoring doit être une source de financement résiduelle de votre projet et ce pour plusieurs raisons. Premièrement, si le sponsoring représente plus de 20% de vos revenus, votre dépendance est telle que si vous perdez votre sponsor, votre événement sera probablement sur le chemin du cimetière. L’histoire compte un nombre important d’événements majeurs qui ont disparus le jour où leur sponsor changea de politique.

Deuxièmement, votre sponsor n’est ni votre banquier, ni votre actionnaire. Si la majorité du financement de votre projet doit provenir du sponsoring, je vous assure une belle déconvenue lors de vos négociations. Le sponsor veut s’assurer que vous ayez les reins assez solides pour mener à bout votre projet, sans lui.

Le sponsor c’est la cerise sur le gâteau, pas le gâteau. Tentez toujours de faire vivre votre projet de manière indépendante.

  1. Le sponsoring n’est pas un dû

Beaucoup de nouveaux entrepreneurs dans le secteur pensent que le sponsoring est un droit quasi divin qui doit leur être attribué sans questionnement.

La seul existence de leur projet doit nécessairement aboutir à un sponsoring. D’ailleurs, qui ne voudrait pas soutenir ce merveilleux nouveau festival de chant folklorique ouzbèque à la sauce électro ?

Et puis que représentent quelques milliers d’euros pour cette marque qui fait des milliards ?

Vous l’avez compris, quelque soit votre projet, aussi modeste soit votre demande, le sponsoring est un partenariat basé sur un rapport gagnant-gagnant. Respectez-le !

  1. Le sponsoring en nature ça compte aussi

Surtout au début, ne négligez pas les possibilités de sponsoring en nature. C’est parfois plus simple à fournir pour le sponsor (mobilier, réseau wifi, matériel divers, communication) et peut s’avérer de grande utilité pour vous et pour lui. Faites la listes de ces dépenses qui pourraient être assumées par vos sponsors, peut-être qu’au final, vous n’aurez même pas besoin de cash.

  1. Surévaluer son événement

Il est particulièrement difficile de déterminer la valeur exacte de votre événement pour un sponsor, mais ne faites pas fuir votre potentiel partenaire en étant trop gourmand. Soyez réalistes et proposez plusieurs options / catégories de sponsoring pour que chacun s’y retrouvent. Les marketers raisonnent selon une logique de ROI (Return on Investment) qu’il est extrêmement complexe de quantifier dans le cadre des investissements en sponsoring. A vos débuts, soyez modestes.

Si vous êtes certains de votre succès, vous pouvez également négocier une partie variable selon l’audience, la diffusion dans les medias, etc.

Il existe des méthodes pour obtenir plus d’argent de vos sponsors que je vous dévoilerai prochainement.

  1. Echanger un sponsoring contre un logo

Le temps d’un sponsoring en échange de la présence d’un logo est bel et bien révolu. Si les marques s’intéressent à votre événement c’est parce qu’elle souhaitent connecter avec votre audience et elles exigeront bien plus que la presence de leur logo au bas de votre site web. Vous verrez que la plupart du temps les sponsors voudront « activer » leur marques au travers d’animations, d’actions de sampling ou d’expérience, voire commercialiser leur produits directement sur le lieu votre événement. Soyez créatifs et répondez à leurs attentes.

Soyez attentifs toutefois à respecter l’intégrité et les valeurs de votre évènement. Une présence trop invasive des sponsors, peut nuire à l’image de votre événement, ou pire, faire fuir votre public.

Resumé

  • Limitez le sponsoring à 20% de vos revenus
  • Adoptez une attitude gagnant-gagnant avec vos partenaires
  • Ne négligez pas les apports en nature
  • Soyez humbles
  • Permettez aux marques de connecter avec votre audience
Publicités

Publié par

François

Co-Fondateur du Groupe Centris Events qui organise plus de 50 événements par an en Espagne, en France et au Portugal, soit environ 300.000 tickets vendus par an. Les marques phares du groupe sont Brunch-In et DGTL Barcelona.

2 réflexions au sujet de “Comment obtenir des sponsors ? Les 5 erreurs à éviter”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s